Juin 2020

Photographie du rayon pâtes d'un supermarché ; le rayon est presque entièrement vide, il ne reste que quelques références

PAR SYLVAIN DUFRAISSE

Après les observations de Marie Cartier sur la réorganisation des commerces Sylvain Dufraisse s’intéresse dans ce billet aux files d’attente devant les commerces et aux pénuries alimentaires intervenues en mars et avril 2020. En tant que spécialiste de l’Europe de l’Est, de l’URSS et de la Russie contemporaine, ces aléas de la consommation marchande lui étaient familiers et ils ont donc attiré son attention quand ils sont apparus en France dans le contexte du Covid 19. Quand elle est contrôlée et réfléchie, la comparaison des périodes historiques et des sociétés nourrit la réflexion et le regard du chercheur en sciences sociales.

Lire l’article

Ces photographies (n°3 et 4) ont été prises le vendredi matin. Le supermarché de la photographie n°3 est situé à proximité du boulevard périphérique, à l’Ouest de Limoges. Les quartiers qui l’entourent sont composés de pavillons construits pour partie dans les années 1950-1960 et dans les années 1980 et d’immeubles accueillant une population âgée. Les habitants des alentours sont majoritairement propriétaires. Le supermarché accueille une clientèle locale et d’habitués, pour certains non-motorisés, ce qui peut expliquer une présence irrégulière de chariots dans la file. Le supermarché de la photographie n°4 est située au sud-ouest de Limoges, dans une zone commerciale récente, près d’un carrefour routier, reliant la ville-centre aux communes périurbaines. Supermarché reproduisant une halle, la clientèle y vient pour la réputation de la qualité de ses produits alimentaires. Il attire une population majoritairement motorisée.
Le marché de Talensac se trouve au nord du centre-ville de Nantes dans le quartier Hauts-Pavés  – Saint-Félix. Il est constitué d’une halle couverte et d’étals. Au début de la période de confinement, l’accueil a été filtré puis le marché a été fermé à partir du 25 mars 2020 (suite au décret du 24 mars). L’association des commerçants du marché de Talensac a mis en place un « Drive » à partir du 21 mars 2020. Les commandes devaient être passées aux commerçants. L’association centralisait leur distribution et a organisé celle-ci sous la forme de deux files (une pour les voitures ; une pour les piétons), selon un planning divisé en quart d’heures, afin de limiter l’attente, des files trop longues et des rassemblements de population trop importants. Le magasin de bricolage situé en face des halles était ouvert. Le fait qu’il soit un des rares magasins de bricolage situé à proximité du centre de Nantes explique, sans doute, la longueur de la file.
Photographie n°7: File d’attente devant une boulangerie, Rue de Châteaubriant, Nantes, 11 avril 2020.